Association Canine Régionale du Centre
Visites : 1353468
<< Retour
Dogue Allemand

Caractéristiques générales

Difficile de passer inaperçu avec lui : le Dogue Allemand est un chien géant. Il réunit noblesse, fierté. puissance et élégance alliées à une taille imposante et à une constitution athlétique (taille minimale de 80 cm pour les mâles et 72 cm pour les femelles). Un grand mâle peut avoisiner 95 cm au garrot et peser jusqu'à 90 kg. Sa prestance et sa distinction en font l'Apollon des races canines. Sa tête très expressive, finement sculptée. allongée, étroite, est toujours portée très haute. Ses oreilles sont attachées haut et naturellement tombantes. De caractère amical, il est aimable et très attaché aux membres de la famille, tout particulièrement aux enfants, mais méfiant envers les étrangers. Chien de garde très dissuasif, le dogue peut être le défenseur courageux de son maître mais c'est aussi un parfait chien d'agrément et de compagnie. Il existe sous 5 couleurs de robes : fauve à masque noir, bringé (fond or, stries noires) à masque noir, bleu acier, noir de laque et enfin arlequin (fond blanc à taches noires déchiquetées). Son poil est très court, serré, lisse, et couché à plat, luisant.

Historique

Déjà présent sur les bas reliefs de nombreux monuments babyloniens, assyriens, égyptiens et romains, ces molosses qui descendraient du Molosse du Tibet, introduit en Europe par les Phéniciens, étaient des chiens de guerre. Ils accompagnèrent les Alains, peuple nomade de Scythie qui, vaincus par les Huns, se joignirent à eux pour envahir la Gaule et l'Empire romain. Au moyen-Age «les Alans» étaient utilisés à la chasse aussi bien qu'à la garde On les classait en trois variétés : les « Alans vautres » à tête très large, peu prisés, utilisés pour la chasse, les « Alans gentils » qui chassaient en meute (sanglier, loup, ours), puissants, agiles, élancés, et les « Alans de boucherie », d'apparence plus lourde, destinés à la garde. Ses ancêtres immédiats sont l'ancien Bullenbeisser croisé avec des descendants des Alans gentils. Il a ensuite été désigné sous divers noms. En 1878, toutes les variétés sont rassemblées sous le nom de « Dogue allemand ».
En 1880, à l'occasion d'une exposition à Berlin. le premier standard du dogue allemand fut rédigé. Dès 1888, la race fut confiée au « Deutscher Doggen Club ». Le Doggen Club de France est fondé dès 1923.

Site web du Club : www.doggenclub.com

 

>> Voir le standard